Sur scène : Mars - Vol II

Mettre en favoris
"Aller au théâtre au mois de mars, je trouve ça super chouette, ça me rempli le cœur de joie et les yeux de paillettes" disait si bien le philosophe Michel Foucault. Ou quelque chose dans le genre. On n'est plus trop sûrs. Ce que t'as qu'à faire, c'est aller vérifier ses dires dans une des pièces qu'on te conseille ardemment et puis tu reviens vers nous pour nous corriger. Ou pas.
3-25 mars
Déjà, on te propose de réviser tes classiques mais à la sauce bien festive et bien contemporaine. Jean-Michel Rabeux a adapté et mis en scène un petit chef d'oeuvre de Monsieur Marivaux, "La double inconstance" des petits Arlequin et Silvia. Et comme toujours chez lui, ça s'aime, ça s'aime plus, ça se travestit, ça se critique... Ça ressemble à nos vies à nous. On dirait qu'elle date d'hier cette histoire, quoi.
27 mars-8 avril
Pauvre Elle... Ouais, on l'appelle "Elle", parce qu'Elle a pas de prénom. mais des histoires à raconter, ça, Elle en a, depuis que son mari l'a quittée. Pourtant, Elle lui remplissait bien l'estomac, à son mec, pour qu'il soit content. Elle, en plus, Elle est jouée par un homme, Erwan Daouphars; un parti pris qui donne encore plus de poids à ce touchant monologue. Elle devrait plutôt écouter les conseils de Foucault et aller oublier son chagrin au théâtre...
22 mars-7 avril
Eh attention, il a dit plein d'autres trucs vachement intéressants Michel Foucault hein, comme lors de son échange avec un auto stoppeur de 20 ans qu'il a attrapé en 1975 dans sa petite automobile sur l'autoroute près de Caen. Sans jamais révéler son identité, il a parlé avec le jeune Thierry Voeltzel de cul, de famille, de religion, de politique, de drogues... Et ça, on sait que ça va te plaire.
19-22 mars
Portes qui claquent, quiproquos et mari caché dans le placard : voilà les ingrédients d'un bon vaudeville bien réussi. Avec les dernières dates exceptionnelles de "Ciel ! Mon placard", tu vas bien te marrer en suivant les aventures de la rombière bourgeoise Dada et en reconnaissant tous les codes du genre, mais sans jamais de moqueries, on est là pour rendre hommage à ce bon vieux genre de théâtre populaire.

23 mars-14 avril
Enfin, viens te faire un bon gueuleton en trois parties composé des traditionnels entrée-plat-dessert en compagnie d'une famille qui se réunit dans la nouvelle maison des parents d'un petit village campagnard. Et comme dans toutes les réunions de famille, ça va finir par clasher. Ouais, on sait pas pourquoi mais c'est toujours comme ça que ça se passe. "C'est une chose étrange à la fin que le monde", comme l'a si bien conclu Foucault. Non ? C'est pas lui ? On s'est encore gourés ? Et merde.
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés