Sans-Valentin, la fête est plus folle

Mettre en favoris
2018, année du coït. Et pas que pour ceux qui forme une belle paire. Ce serait même l'inverse, quand on y pense. Alors cesse donc d'être tétanisé comme si on t’avait trempé dans un bain d’amidon. En solo, en duo ou en trouple, le 14 février a toujours été (et restera) un jour sans importance pour toi et on ne va pas te jeter la pierre Pierre.

Alors quoi ? D’accord, tu vas devoir éviter certains lieux, d'accord t’es pas parfait, mais tu fais d’excellents cakes. Alors pioche donc dans ce que cette chienne de vi(ll)e a de meilleur à t’offrir. Même ce soir-là.
2018, année érotique, quoiqu'en dise Gainsbourg. Oui à l'émoustillement, au titillage et à l'excitation : des mots un peu salaces (mais jolis) qui nous caressent les tympans, avec vague chaude dans le bas-ventre et tout le toutim.

Hop, on va savourer quelques contes sensuels qui, nous promet-on, nous porteront jusqu'aux îles du désir. Là, on rencontrera la femme de l'ogre et son appétit démesuré, ainsi qu'un joueur de flutiau (Si si). Dé-ca-lé.
Quitte à assister au procès de quelqu’un, autant que ce soit celui d’un proche et de toute sa famille, et autant pouvoir le défendre à bras le corps. Ce soir les ténors du barreau (et le jeu de mots est faible) décortiquent les applis de rencontre sur l’autel de l’amour pas-super-propre.

Combien de lendemains à maudire la sainte vierge de ne plus l’être toi-même (vierge) depuis un sacré paquet de temps ? Bon. Mais surtout, on débat et on discute le bout de gras pour savoir si oui ou non ce genre d'outils du diable vaut le coup (ou non).

(Tu noteras qu'on fait ça le 13 et pas le 14 pour te laisser choper à ta guise.)
Ta révélation, elle a eu lieu il y a quelques années devant un épisode de la truculente série Parks & Recreation. Leslie Knope, fonctionnaire féministe enthousiaste, décrétait l'avénement du Galentine's day pour crier son amour à toutes les femmes de sa vie plutôt que de se morfondre en attendant l'élu.

Comme elle, on se concentre sur une autre vague d'amour appelée sororité. Les utérus avant les gus.
Tu respires bruyamment et les battements de ton cœur perforent tes propres tympans. À tâtons, tu arpentes les couloirs du manoir hanté pour une promenade infernale, le tout dans le noir complet.

Un grognement (façon orque du Seigneur des Anneaux) fend le silence, tu manques de tomber. Ta seule mission cette nuit ? Survivre à cet ex qui te traque pour se venger. Avoue que c'est bien plus intense qu'un diner à mirer ton adoré dans le blanc des mirettes.
Un chouïa hétéro-centrée la Saint-Valentin non ? Bim, tu contres l'affaire par une plongée en territoire femmes et queer que comptent la frange extrême-gauche des skinheads.

Eh ouais, polos, bretelles et chaussures de sécurité ne sont pas l'apanage des hommes hétéros. Tatoos, broderie, photo érotique : 5 artistes enlèvent leur cape d'invisibilité pour réinventer l'icono de ce mouvement punk. Une contre-contre-culture quoi !
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés