Les concerts de la semaine : 19-25 mars

Mettre en favoris
Le monde de la musique est surprenant. Parfois, en terrifiant comme cette collab Vianney/ Maitre Gims qui est une certaine vision de l’enfer. Parfois, en très bien, comme le César de Rebotini ou où les confs’ de Science Po sur la musique électronique (notamment animées par Etienne de Crécy). Seule constante où tu n’es jamais surpris(e) d’être surpris(e) : notre sélection des concerts de la semaine, petit havre de douceur à l’abri de la brutalité du monde. Mmmmm.
Mardi 20
Ancien de François and The Atlas Mountains et Crane Angels, voilà quelques temps que Petit Fantôme serre la vis de sa carrière solo en fournissant une pop psyché 70s hyper intéressante, qui tire un trait d’union entre Grandaddy et Sebastien Tellier (époque “Politics”). C’est moins orchestral et moins grandiloquents que les deux susmentionnés mais Pierre Loustaunau semble en avoir encore sous la pédale. Confirmation ce soir à la Gaité.
Un mouvement pour le vent
11 songs
Jeudi 22
Avant même de l’écouter, Jeremy Jay a quelque chose de touchant. Est-ce son côté homme-enfant ? Possible. Son air d’avoir fini sa plaquette de valium en coulisses ? Pas impossible. Mais dès qu’il entame les premières notes sur scène, ce même sentiment s’accentue. Les mélodies sont fragiles et le costume de crooner maladroit et romantique lui va comme un gant. C’est pour toutes ces raisons qu'on retourne voir l’américain en live (et sa pop très Morissey-enne, bien entendu).
Slow Dance
10 songs
Vendredi 23
Apparu sur les tablettes de la pop au même moment que The XX et porté par le même souffle, Rhye nous avait promis un post-r&b, quelque part entre électropop et future soul. Finalement, d'autres se sont chargés de donner forme au fameux post - Franck Ocean et FKA Twigs en tête - et Rhye s'en est allé battre d'autres contrées. D'accord mais où ? Et bien, le duo ne boude pas le r&b mais préfère désormais diluer du soul-jazz à la Sade dans du soft-rock cotonneux. Et ça marche.
Vendredi 23
Une fois n’est pas coutume, on n’est plus intéressés par la première partie que par le show principal. Si on t’invite bien entendu à rester pour Tune, on te propose surtout de venir voir Lucrecia Dalt. Nom très prisé de l’électronique expérimentale, Lucrecia confectionne une ambient très plastique, très sculptée, très pensée, où le sound design devient un outil poétique. C’est contemplatif, ça joue avec l’espace et si tu te laisses emporter, c’est dans un tourbillon à la fois lent et langoureux. Miam !
Tar
1 songs
Samedi 24
Tu ne sais pas grand chose du punk japonais et comme c'est pas encore un sujet du bac (quelque soit la filière), personne ne te jugera. Mais tu aimerais en savoir plus sur le sujet. Tu es curieux, c’est une bonne chose, ça veut dire que tu es en bonne santé. Et bie, Gonzaï te propose une soirée dégustation, et ce avec un des meilleures crus du genre : Guitar Wolf, les Cramps ou Ramones de Nagasaki.
T-Rex from a Tiny Space Yojouhan
11 songs
Samedi 24
Carpenter Brut, c’est l’hommage que le Français Franck Hueso rend à la culture "post-hippies/ pré-SIDA" avec du “disco metal” ou “dance metal" (on ne sait pas si les étiquettes sont de lui mais elles reviennent souvent), grosse cylindrée ressemblant peu ou prou à une virée à tombeau ouvert en Lamborghini avec Kavinsky dans les 80’s (quand même). C’est en gros du Carpenter (d’où le nom) ou du Moroder sous stéroïdes avec le pied au plancher… La promesse d’un bon moment, non ?
Samedi 24
On t’en parlait récemment, Alva Noto est une des entités les plus respectées de l’électronique contemporaine. Parce qu'il est à la fois plasticien, scientifique et avant-gardiste du genre. Une électronique mentale, contemplative, sensorielle, qu’il a déjà associée par le passé à la poésie du Français Anne-James Chaton. Une nouvelle exploration, très visuelle, du langage.
Xerrox Vol. 3
11 songs
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés