Les concerts de la semaine : 16 – 22 avril

Mettre en favoris
On t’a vu t’ennuyer la semaine dernière. Si, si, si. Ne nous mens pas. On t’a vu, tu étais sur ton canapé, à un moment tu as soupiré en baillant (on se demande comment tu fais d’ailleurs), tu t’ennuyais. Et DOJO a été investi d’une mission - c’est ainsi, d’ailleurs, que nous avons été reconnus d’utilité publique – nous luttons contre l’ennui. Alors plutôt que de réécouter “Retiens l’ennui”, d’avaler à nouveau “Voyage au bout de l’ennui” ou de croire encore que “l’ennui porte conseil”, va donc t’amuser avec nos MC d’Estonie, nos muses Lynch-ienne ou nos flutes de pan en lévitation.
Lundi 16
Figure marginale dans le hip hop mondial aussi bien que dans son pays (l’Estonie), Tommy Ca$h - qui n’a rien à voir avec Johnny, on précise au cas où - est un vrai weirdo. Le MC cherche l’inconfort et l’absurde dans ses clips ou ses textes, transforme les clichés du gangsta rap en machin super arty et apporte au hip hop ce truc magique que seuls les fous peuvent offrir : du pur délire.
Euroz Dollaz Yeniz
9 songs
Mercredi 18
Si Chrysta Bell est partout dans le Lynch des dernières années (à commencer par la saison 3 de Twin Peaks), David est également partout chez Chrysta Bell. Et surtout dans sa pop baroque, très soul et sensuelle où l’on retrouve ce surréalisme inquiétant et joueur qui a fait le cinéma de Lynch (presque) tout au long de sa carrière. Oui, Chrysta Bell c’est à la fois la musique de Lynch et Lynch en musique.
We Dissolve
10 songs
Jeudi 19
Avec ce line-up, on t’offre plus qu’un concert. Ça c’est ton moment suave de la semaine. L’occasion de se rouler par terre en gémissant comme si le sol du Café de la Danse était ton lit. Ce moment t’est offert par Dominique Dillon, brésilienne de Berlin qui a quelque chose d’une rencontre entre Feist et Lykke Li un dimanche matin. Une électronique langoureuse et cotonneuse qui en a gros sur la patate et prend le temps de le chanter. La soul des temps modernes.
Kind
10 songs
Vendredi 20
Le concerts d’Idles - les nouveaux chouchous du rock & roll - a été soldout en un rien de temps et… on comprend le succès…. Idles sort plus que des albums mais de vrais brûlots post-punk - lourds, urgents, bouillants, catchy - joués comme on tire des boulets de canons. Pour faire très simple : Idles, c’est du Joy Division avec le feu aux fesses. Et c’est impossible de s’en lasser. De futurs très grands.
Brutalism
13 songs
Vendredi 20
Ce soir, tu files à l’Église (Saint-Merri) pour écouter deux entités parmi les plus avant-gardistes de la création contemporaine. D’un côté, Laurel Halo (GRAND nom de l’électronique actuelle), américaine qui défriche des nouveaux territoires de la pop et de la soul tout en naviguant dans des eaux plus troublantes que troubles, de l’autre, Konrad Sprenger, artiste sonore hyper contemporain (signé chez l’excellent PAN) explorant les limites des instruments traditionnels (dans l’esprit de Reich et Ligeti). Ton rendez-vous audace et aventure (sonore) de la semaine.
Dust
11 songs
Samedi 21
Les Halles avaient attirés notre attention il y a quelques années avec un album appelé “Forum”, objet truffé de boucles de flûtes de pan en suspension. Oui, “Forum” des Halles est un moment de paix super céleste en ambiant abimé et lo-fi et… on est trop parisiens pour ne pas apprécier la beauté de cet humour au dixième degré. Donc ce soir, on file dans la cave du Zorba retrouver ce monde d’enchantement et d’harmonie.
Transient
8 songs
Dimanche 22
The Body, c’est un duo de deux terreurs de Portland et… ça fout les jetons. On ne peut pas mieux te décrire la chose, The Body, c’est dans l’angoisse pure. Pourquoi on t’en parle alors ? Déjà parce que c’est une expérience. Écouter The Body c’est un peu l’équivalent sonore de mater un film d’horreur. Ensuite parce que les mecs sont incroyablement talentueux. Une averse de gadoue tout en metal drone-ish, noise-ish, incroyablement lourd, lent et poisseux. The Body, le groupe qui te travaille au corps.
No One Deserves Happiness
10 songs
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés