Les concerts de la semaine : 11-17 décembre

Mettre en favoris
On aura eu une belle fin d’année quand même : Booba qui lâche une lourdeur par surprise (ou du moins en avance, poussé par un leak), Bjork qui sort un album romantique plein d’amour, de flutes et de chants d’oiseaux ou encore Noel Gallagher qui devient meilleur comique que musicien… Pour une fois, le mois de décembre est bien niveau musique.

Cette année, on ne se contente pas des rééditions à mettre aux pieds du sapin et on a de la grosse fraicheur jusqu’aux dernières gouttes de l’année. Scroll un peu, tu verras. .
Lundi 11
Fabuleux DJ de Detroit la nuit, le jour, Mike Huckaby est un autre homme. Il valorise un patrimoine inestimable en proposant des édits deep house de Sun Ra - ce grand gourou du free qui taillait son jazz dans l’espace. Et après New York, Londres ou Berlin, c’est donc Paris qui a la chance de gouter à des assemblages en lives de ses edits. Le free jazz (et Sun Ra) n’a jamais été aussi accessible.
Mardi 12
Obsédé par le kraut à la Can, le free jazz et le minimalisme, le duo basse-batterie Hyperculte ose un rodéo dada – hommage à Tristan Tzara et/ou Brigitte Fontaine et atterrit à cheval entre post-punk (type Liquid Liquid) et techno tribale. Une cérémonie de danse autour d’un totem de cailloux.
Mercredi 13
Il a un nom un peu chiant à retenir, c’est vrai. Ça n’est pas aussi catchy que Kodak Black ou aussi mnémotechnique que Young Thug et c’est peut-être pour ça que A Boogie Wit da Hoodie n’a pas encore fait son trou. Cela dit, penche-toi sur son premier album “The Bigger Artist“, tu y découvriras une machine à hooks avec une grande propension au mélodrame hip hop sudiste.
Jeudi 14
Stéphane Laporte, c’est Domotic, moitié d’Egyptology duo qui rend la musique expérimentale passionnante et mystérieuse comme les pyramides. Mais Domotic c’est aussi un producteur et musicien - signé chez Gonzai Records) élaborant une sorte de BO incroyable d’un drame 70’s, tout en machines analogique.
Jeudi 14
Comme on rentre dans le dur de l’hiver, tu ne seras pas contre la moindre petite source de chaleur. Ça tombe bien, le Franco-Marocain Malca colle de la buée aux vitres. Comment ? Avec un r&b chaud et nocturne, éclairé aux néons qui rappelle le funk 80’s du Blood Orange.
Vendredi 15
Comme c’est les dix ans de Born Bad, le label parisien de rock & roll te fait voyager et t’emmène à… Fontenay Sous Bois. Oooooh ça va, Fontenay, c’est derrière Vincennes et Montreuil, c’est pas la mer à boire et ça te permettra d’entendre le garage psyché de Cannibale, l’enfant de Syd Barret et Lou Reed, Marietta et le meilleur groupe de cold wave français : Frustration.
Vendredi 15
Dans la lignée d’un Villette Sonique, Magnétique Nord, c’est le festival (du collectif/garage MU) qui te propose d’écouter des groupes qui arrachent les étiquettes et produisent sur le fil. Ce soir : trois musclés de l’école post-punk en techno avec Not Waving, Eric Copeland et le duo Valeskja Valcav.
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés