Les 10 meilleures librairies de Paris

Mettre en favoris
Le roman de l'été n'est pas réservé à ceux qui ne savent pas nager le dos crawlé. Et le mois de juillet, rames du RER vides aidant, tu peux enfin t'asseoir et lire à pages déployées.

Qui plus est, c’est prouvé, la littérature rend beau, elle est sans gluten, équivaut à 12h d’exercices intenses et t’aide à bronzer sans t'en rendre compte. Alors fonce arpenter ce qui - pour nous - demeure les dix meilleures librairies de la ville roman.
La + cool
Ici, l’esthète est comblé : pas mal d’autoéditions très chic (la sélection vaut celle des bookstores californiens), de l’ouvrage photo très mode, de l’ouvrage de mode avec de belles photos, des magazines arty (Mousse, Holiday, Apartamento) en veux-tu en voilà et le dernier Toilet Paper ou autres joyeusetés pour dandy en goguette. Tout est très dans l’esprit Dazed, I:D et consorts, et tu peux facilement tomber sur une expo, rencontre, signature ou autre. Cool food for soul.
La + cave aux trésors
Niché dans le cœur des Puces de Clicli, un gigantesque entrepôt abrite des trésors. Et quand on dit “gigantesque”, on parle de 150 000 titres (!!!), tous domaines confondus, des éditions rares, inconnues ou originales (on t’évite la liste, si tu es chineur, tu sais de quoi on parle) le tout à des prix absolument convenables (5-20€ l’objet), la Libraire de l’Avenue est un joyau irremplaçable. Le meilleur bouquiniste de Paris existe, et il est à Saint Ouen.
La + complète sur l'Art contemporain
Une énième librairie de musée ? Certainement pas. La librairie du Centre Pompidou est un petit (gros) bijou où l’on trouve… tout. C’est bien simple, tu cherches un écrit qui concerne l’art (contemporain) de près ou de loin, il est ici.

Outre le classique catalogue d’expo, tu trouves ici des essais, monos, pléthore d’ouvrages photo, beaucoup de revues, mais aussi énormément de choses sur la mode, l’urbanisme, le design, le cinéma…. Un trésor caché à la vue de tous.
La mieux montée
Viens ici que je te Monte en l’air. Dans ce temple du livre neuf et décalé, on te promet des shots de colle fraîche à n’en plus finir, mais aussi et surtout un rayon BD et romans à te rendre plus excité qu’une nonne dans un vestiaire.

Même la catégorie jeunesse te donnerait presque envie de pondre un enfant dans les meilleurs délais (ou d’en voler un, c’est pas ce qui manque dans le 20ème). Et si t’as besoin d’un petit conseil, demande au Monsieur, le type est une sorte de demi-dieu de la recommandation.
La + vin au vers (de poésie)
La + vin au vers (de poésie)

“Enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise” écrivait ce bon vieux Charles. Eh bien La Belle Hortense donne corps à cette belle prose. Fantasme de l’épicurien dégustant les belles lettres comme un grand cru (ou de Bernard Black, le librairie alcoolique de “Black Books”), La Belle Hortense fait rimer bon vivant avec savant. Appelons-ça une “Cave à lire”, La Belle Hortense est une librairie avec un bar à vin ou un bar à vin dans une librairie, dans l’ordre de ton choix.

LA + LGBTQ
Les Mots à La Bouche, c’est une référence, un MYTHE, une institution du Marais (depuis 1980) en matière de littérature des sexualités et LGBT. Ici on trouve des essais de tous poils, réflexions sur les questions de genre, livres d’art et d’artistes (Nan Goldin, Mapplethorpe, Hockney…), pas mal de magazines et fanzines mais aussi beaucoup de paris de la boutique comme André Aciman qu’ils ont été les premiers et seuls à vendre, bien des années avant l’adaptation de son “Call Me By Your Name”. Engagée et audacieuse : on l’adore.
La + urbaine
Il y a tout à faire rue Notre Dame de Nazareth, même trouver des ouvrages merveilleux sur l’architecture, le paysage et l’urbanisme dans une librairie dédiée, la très bien nommée Volume. C’est clair, bien agencé, l’espace est pensé et ça tombe bien, les étagères regorgent d’objets où l’on conçoit l’espace, que ce soit via des essais visionnaires, des ouvrages d’art ou de photo pas vu ailleurs, des superbes mono d’architectes, des études de mouvement… bref de quoi défriser l’amoureux profond comme le néophyte.

La + cuite
Plus vieille librairie parisienne spécialisée en gastronomie - quelques 20 000 références disposées sur 150 m2 - La Librairie Gourmande propose des éditions modernes comme anciennes de véritables PÉPITES, aussi bien livres de recettes (du monde entier) que de littérature gourmande (si, si) ou des ouvrages d’Histoire de la cuisine et/ou de sociologie du goût, et évidemment de la très belle presse food comme “180°” et son jumeaux amoureux du vin “12°5”. Cerise sur le confit : les conseils de l’équipe, aussi pointus qu’aiguisés. Ton nouveau dealer de food porn.
La + militante
Violette & Co c’est la librairie consacrée aux “textes et images qui mettent en valeur les femmes et les homosexualités sous toutes leurs formes”. Et après plus de dix ans de service, l’endroit demeure toujours aussi unique que nécessaire à Paris. Une librairie (et bien plus) transmettant tout ce qui est possible de transmettre autour des questions de féminisme, homosexualité et genre via poésie, essais, fictions, livres d’art, BD, revues (…) mais aussi un paquet de rencontres littéraires, de lectures, de débats et d’expositions. Un endroit indispensable et sans pudeur de violette.
La + iconique / bordélique
Au 10 rue Gît-le-Cœur, subsiste depuis des décennies la librairie la plus underground de Paris. Un étroit labyrinthe de livres anciens inclassables et surtout pas classés, mais on s’en fout, ici, il n’y a que des perles.

Ne demandes pas un quelconque truc à la mode, il n’est pas là, tu ne trouveras que ce que tu ne cherchais pas. Des essais, des romans graphiques, de la poésie, de la BD et en fait un concentré de contre-culture et d’éditions insensées, c’est ce que tu glanes dans cette librairie au regard éternellement moderne.
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés