L'agenda du week-end 16-18 février

Mettre en favoris
Un week-end parfait c'est quoi ? Du vin au carré, des ripailles joyeuses, des danses à corps perdu et un poil (enfin un peu) de cul. Lundi, avé les collègues, tu frimeras en racontant comment tu as esgourdé le Mick Jaegger du Proche-Orient et façonné ton propre sextoy en seulement 48 heures. Y'a plus qu'à, hein ?
Vendredi 16
Pour t'échauffer, saute les deux pieds dans une gargote qui argote sur fond de vieille céramique. C'est simple, il suffit que le chef nous balance au milieu des bouteilles de vin bien choisies sa tête de veau croustillante, sa saucisse-purée parfaite, sa joue de boeuf confite au vin rouge ou son blanc-manger à la bergamote pour qu'on se mettre à prendre l'accent parigot et à chercher une vieille guinguette perdue. Le rétro c'est l'avenir.
Après ce trip franchouillard, on taille la route vers un bar barcelonais. Un long comptoir, pas de tables ni de chaises, des bouchées câlines (préparées par le Top chef à mèche Romain Tischenko) et des bouteilles loin d'être anodines (et naturelles, en l'occurrence). Au final : un couloir gentiment bondé pour taper la discute avec un vigneron. Salud !
À toi l’enfant du rap, on la lui fait pas. Les “30 Years Of Hip Hop” de la Bellevilloise, tu connais, t'as pratiquement le même âge. Tu sais que c’est le gros rendez-vous des amoureux du genre à Paris, et qu’à chaque fois c'est une décennie, un style ou un producteur qui est mixé par un DJ expert de ses dix doigts de fée. Ce soir, le meilleur des Neptunes sera mixé par Babaflex, Timbaland par Rakoto3000 et Dr Dre par Dj Fab.
Samedi 17
Il y a très peu de choses qui peuvent nous sortir du lit un matin d'hiver mais après l'avoir goûté, on peut en ajouter un : ce brunch. Pour la faire courte : de la salade chou rouge-pois chiche à la focaccia chèvre menthe en passant par les pomelos à la vanille, on a tout adoré. Les produits sont frais, de saison et on repart le ventre rempli sans pour autant avoir l'impression d'être plombé pour la journée. OH BOY.
Tu veux du soleil ? Va le trouver du côté du porche du 75 rue du Cardinal Lemoine, et tu oublieras neige, froid, verglas, promis. Pénètre d'abord dans une allée privée, avant de déboucher sur un jardin secret au pied de l'hôtel des Grandes Ecoles. Ambiance "maison de campagne bourgeoise" mais avec l'accent américain, touristes obligent.
Les rayons de soleil qu'on vient de capter "à la campagne", on les ramène à la MEP pour cette expo sur le Brésil. Comment capturer en photo la fougue de Rio ? Sa vitalité ? Son bruit ? Eugénia Grandchamp des Raux a la solution. Attends-toi donc à prendre de plein fouet Rio, sans Corcovado ni Copacabana mais de tout son mouvement, toute sa fièvre et toute sa vibration de couleurs.
Qui dit week-end idyllique dit très bonne musique. Ce soir, on (re)découvre le duo new yorkais qui nous a séduit avec son hip hop psyché truffé de punchlines hallucinées avant de laisser le projet s’affadir sorties après sorties. Qu'on se rassure, The Underachivers revient avec le bien nommé “Renaissance”, du boom bap bien sonné, fort en gueule, plein de soul et de NYC.
Dimanche 18
Comme à Tel-Aviv, du poulet jaune désossé grillé enlacent tendrement foie et cœur (oui oui) de volaille sur un lit de riz sauvage et de légumes brûlés. Le doss' ? Un méorav. Dans cette cantine méditerranéenne, tout, du pain maison à tomber (on a vidé une panière en quelques minutes) au shawarma d'agneau et à l'aubergine confite, n'est que fraicheur et douceur. Ça fait de ton combo œufs-bacon habituel.
On t'avait promis du cul, le voilà. Que sais-tu du Marquis de Sade, à part que c'était un gros pervers qui a donné son nom au sadisme ? Va en découvrir un peu plus à la Colline en zieutant ses derniers jours passés à l'asile de Charenton. Le directeur du lieu a envie de libérer le bon Marquis de ses délires sexuels immoraux, mais pas sûr qu'il y parvienne...
Voilà, c'est fini et pour prendre ton pied jusqu'à lundi, comme tes potes à leur cours de poterie, tu vas façonner un truc de tes mains sauf que ce sera follement plus excitant : oui, tu vas mouler ton propre dildo. Biscornu ou à picots, tu auras 4 heures pour lui donner vie. Après ça, confectionne une cagoule en vinyle ou à paillettes pour pimenter tes ébats. La nuit sera courte !
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés