Baise en Ville : 17-24 mai

Mettre en favoris
Gérer le succès s’apprend. Est-ce ta faute si vivre à tes côtés est une jouissance de chaque instant ? Certainement. D’ailleurs la plupart des gens poussent des cris rien qu’en frôlant ton coude divin. Résultat, la vie t’as rendu aussi exigeant qu’un contrôleur des impôts. Il est donc temps d'en faire passer quelques-uns sur ton petit grill, dans des lieux pensés pour ça.

Le jour où ça deviendra trop, il suffira d’en tuer UN pour calmer tous les autres. Simple et radical. Sinon, tu pourras toujours “oublier” de rehttp://os.dojoapp.co/listingsmettre la selle de ton vélo en chantant “Besoin de personne”. Ca devrait faire le tri.
“Jean-Eudes, vous êtes un père pour moi”. Si cette phrase t’as déjà traversé l’esprit à deux doigts du coït, il y a fort à parier que tu n’as pas exactement saisi tout le sel de la com’ sexuelle. Idem si la tentation de lui susurrer une comptine en allemand en faisant des petits ronds avec les poignets t’assaille à chaque rapport. Ou si les cris que tu pousses donnent à tout un chacun la vague impression que tu viens de marcher sur un lego. Bref. T'as besoin d'un sacré petit coup (de pouce).

Justement, Alexia Bacouël & Mrs Rose ont eu la riche idée de lancer un atelier sur l’art de SEXprimer en matière de turlute (et pas seulement).
Avec certains, le moindre boui-boui avec fauteuils en skaï rapiécés au gros scotch n’entame en rien le désir fou de se peloter sur la banquette. Hélas, la simplicité étant mère de petite vertu, va falloir chercher quelque chose d’un poil plus sophistiqué pour tester les candidats à ta conquête. On t’a donc dégoté ce café-librairie-speakeasy-bar-à-cocktails-et-plume-dans-le-cul à deux pas de la Place des Vosges.

Au cas où ça tourne mal, tu pourras toujours finir la soirée en compagnie d’un petit bouquin et d’un treizième cocktail, content et confit comme une prune à l’eau de vie.

Ca y est. Après avoir remporté la palme de la lenteur catégorie traîne-cul, la science a enfin un petit quelque chose pour se faire mousser. Fini poupées gonflables, objets et légumes, aujourd’hui les machines font tout et mieux que tout le monde, et pourront bientôt t’aimer mieux que personne. Ca risque d’être un peu dur à entendre pour le boulet qui partage ta vie, mais que veux-tu.

Pour éviter tout décompensation violente de type sanglots et projections de bave, le mieux reste encore de laisser les pros s’exprimer sur le sujet avant de couper les ponts définitivement.
On a tous ressenti la honte du lendemain matin. Se réveiller à côté d’un individu plus proche du thon germon que de l’être humain. A ton corps défendant, c’est pas tout à fait de ta faute. Hier soir, t’avais juste envie de passer la nuit avec une créature non-stérilisée (parce que ton chat a certes un cha(t)rme fou, mais sa baisse de libido pose réellement problème).

Bon. L’obscurité aidant, et ayant oublié ta lampe frontale, t’as fait un mauvais choix. Tu peux donc l'achever en l'emmenant prendre un petit kawa dans un bar de bikers. Si, c'est drôle.
L’amour naissant est comme un beau mocassin, finalement, faut le faire pour en profiter à fond, même si ça fait mal au départ (et pas qu’aux doigts de pieds). Alors la sortie au théâtre est à juste titre un risque à prendre. L'Oiseau vert fera grandement l'affaire.

Que les afficionados du monde avicole calment leur joie, il ne s’agit en aucun cas d’une histoire de piaf atteint de nausée chronique, mais de celle d’un roi parti croiser l’épée par monts et par vaux et qui espère encore retrouver femme et enfants intacts au retour. Cherchez l'erreur.
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés