8 lieux insolites à découvrir au grand air

Mettre en favoris
C'est un peu toujours la même rengaine. Hier, on était en vacances, et là, en un battement de cils, on se retrouve début septembre. Nos sources (toujours bien renseignées) s'accordent à dire que l'estivation, couplée à tous les trucs que tu n'as pas à faire, sont les seuls responsables de ton farniente. Il se pourrait que tu aies oublier de t'oxygéner les neurones. Séance de rattrapage aux alentours de Paris.

GET OUT !
Une fois sorti de son métro ou des toilettes de son bar fétiche, le parisien est somme toute un homme comme un autre : il aime prendre le soleil. Contrairement aux idées reçues véhiculées par certains médisants, la peau du parisien ne prend pas feu dès qu’elle est exposée à un rayon. Vilains ragoteurs, rien de plus. Bronzer à Paris, c’est possible, et c’est même une activité tout à fait agréable si l’on connaît les bons spots, comme le Parc Martin Luter King, fort de ses 50 jets d'eau.
Sans craindre la phlébite qui guette les malheureux fléchissant des jambes, on attrape son plus beau panier en osier, et on fonce à la Croix-Verte. Fraises, prunes, cassis, aubergines, concombres, radis, salades, cornichons n'attendent plus que d'être cueillis. Le tout, à une petite heure en transport de Paris et pour des prix qui défient toute concurrence. Et puis, on le sait bien, l'amour n'a rien à foutre dans le pré, il est dans le panier !
L'espace Rambouillet, un parc clos de 250 hectares où aurochs et sangliers s'ébattent en semi-liberté. C'est aussi 92 km de sentiers et 60km de voies cyclables, la possibilité de prendre des cours de géocoaching en vue de son inscription à Pékin Express, de se baigner dans les Etangs de Hollande, de cueillir des champignons et pas en batifolant dans les fourrés... C'est beau et reposant, tout simplement. Un petit coup de Transilien et le tour est joué.
À chaque île sa fonction : île-prison, île-entrepôt, île-palais, île déserte, île-hareng... L'île aux cygnes quant à elle a failli devenir... une île-aérodrome. Et comme toutes les idées à la c.. ne voient jamais le jour, les avions se poseront finalement dans les champs de céréales OGMisés d’Orly ou de Roissy.

Coincée entre la Tour Eiffel et la réplique de la Statut de la Liberté, l'île au Cygnes, longue de ses 850 mètres et large de ses 11 mètres, est un véritable havre de paix, qui offre aux plus gentils quiétude et beaux espaces verts de glande.
Direction le Bois de Boulogne : alors non, ce n'est pas QUE le repère d'une faune en mal d'amour charnel. C'est aussi un circuit sportif de 2,5 km, le jardin botanique du Pré Catelan, le jardin des serres d'Auteuil, le jardin d'Acclimatation, l'hippodrome de Longchamp, la location de vélo ou de barque sur le Lac Inférieur et le Théâtre de Verdure du jardin de Shakespeare... Tout est dit.
C'est la plage la plus proche de Paris, à portée de RER : il suffit de prendre le A à Nation, et 45 minutes plus tard, on se retrouve les pieds dans la Marne. Ici, c’est plage et baignade gratuites. Les Meldois, Parisiens en slip et habitants des autres contrées qui se rendront à Meaux Plage auront tout compris. En bref, une des plages qui se rapproche le plus de notre idéal…

De quoi se sentir à Deauville sans perdre de temps. Baignade surveillée de 11h à 19h.
Un verger à La Queue-en-Brie ? La bonne blague. A vingt kilomètres de Paris, pommes, poires, fraises, framboises, abricots, tomates, patates, aubergines attendent sur la branche (ou le nez dans le terreau) qu'on vienne aux emplettes, brouettes et paniers en main.

Entre champ de cueillette et ferme pédagogique, les trente hectares des vergers de Champlain où broutent ça et là quelques animaux offrent une boulimie de verdure, de fruits et de légumes – qu'on paye au kilo et à la sueur de son front.

3€ le dimanche, remboursés dès 20€ d'achats.
Non les balades en barque ne sont point surfaites et réservées aux épris du ventricule. La preuve : une brochette de barquettes (et non l'inverse) rouges et bleues flotte patiemment autour du Lac Daumesnil, extension fleurie du bois de Vincennes. Car ce lac propose une vraie scénographie : tous les détails sont pensés, et l'on aurait tôt fait de se croire au Trianon de Marie-Antoinette. Ca vaut le détour, même dans le cadre d'un date un peu lame, pour ceux qui ont juste envie de se faire mener en bateau.
Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés