Pierre Molinier : Vertigo

5 Rue Chapon

Surréalisme Queer
Entrée libre
Arts-et-Métiers
Ajouter à une liste
La note Dojo
8.5/10

On dit de lui qu’il est un “précurseur queer”. C’est censé. Quoi qu’il en soit, Pierre Molinier a été un poète, peintre et plasticien (le terme s’applique) flamboyant que l’Histoire de l’art en France oublie un peu trop souvent. Heureusement, cette présentation à la Galerie Christophe Gaillard vient administrer une petite piqûre de rappel. On croise ici une pratique animée par la pulsion, ses collages - ou photomontages, autant être précis - festival d’autoportraits travestis, de culte de l'androgynie et de fétichisme des jambes, où s’exprime toute son exploration du corps, de ses limites ainsi que de l’identité (la confusion masculin-féminin, l’effacement des genres). Un surréalisme érotique, badin et stimulant.

Billets: Entrée libre

Fait avec amour. Copyright Dojo 2016. Tous droits réservés